SÉRIE EXPOSÉE À LA GALERIE DU TABLEAU BLANC

900 LACASSE, MONTRÉAL, QC
7 JUIN - 7 JUILLET, 2017

 

Dans cette série, j'ai exploré la rencontre entre les matières sous la forme d'un dialogue aussi vivant qu'organique. Partant de cette idée de marques de plus en plus saturées comme forme d'affirmation de l'identité vers un centre circulaire, les compositions des oeuvres dans "La Rencontre" émergent principalement par la présence inattendue des espaces négatifs. En outre, ces espaces vides s'apparentent au concept du tissu social évolutif ainsi que des relations interpersonnelles. Comme dans la vie, de part notre cheminement, nous partons à la rencontre de nous-même, en prenant notre place dans l'univers, pour ensuite s'ouvrir aux autres, à notre rythme. Par ce processus, nous faisons ainsi face à toutes sortes de rencontres, formant des liens relationnels tantôt forts et solides, tantôt éphémères, toujours dans l'apprentissage et l'évolution de soi, à travers le temps, la patience et la respiration.

Les espaces négatifs, prenant place parmis des éclats de couleurs vives, arrivent spontanément et viennent définir les formes se retrouvant au coeur des oeuvres, celles-ci de plus en plus organiques, vivantes, éclatantes. "Rencontre" est également fortement inspirée de différents séjours de travail et d'expériences en nature, capturant ainsi dans ma pratique une variété de nouveaux paysages visuels. Grâce à ces expérimentations, j'ai grandi dans mon approche avec les textures, les matières, les formes et les teintes. C'est dans cet espace de création libérateur que j'ai pu travailler mon cheminement des "Personnes" vers  la "Rencontre"; autrement dit de la connaissance du soi vers autrui.

Les symboles du cercle et de la féminité, ces derniers omniprésents dans les oeuvres de la série, évoluent ici dans une fluidité organisée vers des formes animales, quasi-humaines, ces images venant ré-affirmer la position de l'identité se trouvant au coeur de mon inspiration. Finalement, j'ai étudié à travers une multiplicité de nouvelles matières les marques, celles-ci s'imposant dans les toiles comme des guides, sous la forme de petits pas ou de structures, ramenant l'oeil et l'âme du spectateur vers la continuation de son voyage vers l'amour universel.

 "Jake" (24x24"), 2017.

"Jake" (24x24"), 2017.

 "Maxyne" (30x30"), 2017.

"Maxyne" (30x30"), 2017.

The Focalister @thefocalister 02.jpg
 "Jacob" (30x30"), 2017.

"Jacob" (30x30"), 2017.

 "Poisson" (30x30"), 2017.

"Poisson" (30x30"), 2017.

21682561_10154776902572377_1714566640_o.jpg
IMG_0834.jpg
 "Maison" (40x60"), 2017.

"Maison" (40x60"), 2017.

 "Morse" (30x30"), 2017.

"Morse" (30x30"), 2017.